Enfin, me voici… Ou plutôt, me revoici !!!

Entre le déménagement, et rendre la nouvelle maison habitable, je n’ai pas eu un moment pour coudre… (sauf des rideaux).

J'aurais quand même pu venir vous dire que j'étais vivante? Oui, je l'aurais fait si j'avais eu internet. Une galère pour transferer notre dossier. Ni téléphone en ligne fixe, ni internet, un sevrage obligé que j'ai eu du mal à vivre (espérant que mes ados ne liront pas ce passage)

Alors comme je n’ai rien à vous montrer de mes créations couture puisque ma mac a pris du bon temps, (quoique je la soupçonne de s’être bien ennuyée, longtemps enfermée dans son carton), je vous montre que je ne suis pas restée à me tourner les pouces pendant tout ce temps.

 Eh oui, décrassage (oui, les joints de carrelage moisis dans la douche, ça vous dit quelque chose ?), peinture, papier peint, bricolage, cela fait deux mois que je n’arrête pas.

La maison était occupée par un jeune d’une vingtaine d'année dont les parents divorcés étaient partis chacun de leur côté. Cela vous laisse imaginer l’odeur de renfermé, de cigarette, et l’hygiène de cette maison. Les voisins sont tout heureux de retrouver une « famille calme » (alors que les garçons jouent au foot avec des hurlements de sioux), cela vous laisse imaginer (oui je me répète) les fêtes qui ont dû avoir lieu dans cette maison, (et les dégâts qui vont avec, je ne vous raconte même pas).

 Bon, armée d’un grand courage, et de trucs en tout genre pour faire disparaître les odeurs que je n’arrivais pas à supporter (personne ne fume chez nous), nous parvenons enfin à un résultat qui ne nous fait pas regretter ce choix, car la vue sur la forêt est superbe. Voici un petit aperçu…

Diapositive1Diapositive2

Vous comprenez pourquoi nous avons craqué quand même....

J'ai commencé par la chambre de mon petit ado, qui héritait de celle de l'ancien occupant, tapissée de noir, on aurait dit une grotte toujours fermée. Mon ado trouvant pourtant ça magnifique, j'ai concédé un mur (celui de la fenêtre, hihi, je n'avais pas précisé). Voici le résultat: (Oui, il a fait son lit m'a-t-il affirmé, parce que sinon, les couvertures auraient été par terre. Bon, comme on fait son lit, on se couche, ai-je répondu)

Diapositive4

Puis la salle de jeu des petits bouts:

Diapositive5

C'est quand même plus clair et plus gai, non? Vives les couleurs!

J'ai continué par la cuisine, mais là, pas le temps de refaire tout, j'ai juste rajouté une petite fantaisie, histoire de cacher une grosse tache sur le mur. (Oui je sais , je ne supporte que les miennes (de taches))

Diapositive6   Aprés:   Diapositive7

Puis le dressing qui me donnait la nausée avec son orange flach (je déteste cette couleur, j'avais l'impression encore une fois d'entrer dans une grotte fluo).

Diapositive3Diapositive9

Là, je me suis amusée, et j'avoue que je suis fière du résultat, j'ai l'impression d'avoir une pièce deux fois plus grande.

Pareil pour notre chambre, toujours cette manie d'avoir tapissé tout y compris le plafond qui fait qu'on étouffe. de l'air, de l'air.... Comme je n'avais pas assez d'arbres à l'extérieur (quand on aime on ne compte pas), j'en ai rajouté à l'intérieur...

Diapositive1Diapositive2

Et pour vous montrer mon coin travail, voici que je me suis installée près d'une fenêtre où je peux rêver à ma guise... (oui peut-être, mais il va falloir dérouiller tout ça maintenant)

Diapositive10

Et bien voilà , c'est fait avec mes rideaux pour notre chambre qui ne comportait pas de volets.(Je les enlèverai en été pour profiter du paysage. Je ne vous dis pas le mal pour faire des plis en biais.La galère, mais au moins les mac sont dérouillées et ont repris du service.

A suivre... 

Diapositive3